Pourquoi ?

Solidaires En Peloton (SEP) est une marque sportive créée par M. Bernard Gentric, vice-président de la Fondation ARSEP, atteint de sclérose en plaques (SEP) et ancien marathonien.
La marque est liée à son histoire, inspirée par sa détermination dans la lutte contre la sclérose en plaques et les bienfaits de la course à pied.
Les actions de Solidaires En Peloton sont organisées au profit de la Fondation ARSEP qui soutient sa promotion et son développement. Plusieurs entreprises ont choisi de rejoindre le peloton en qualité de mécènes.
Solidaires En Peloton s’appuie sur les valeurs fédératrices du sport : générosité et solidarité dans l’effort sportif.
Solidaires En peloton se veut orteur d’espoir pour les personnes atteintes par la SEP,. Elle inscrit son action dans un cadre convivial et festif.
 
Elle s'est fixée pour objectifs :
• d’informer et de sensibiliser le public à la SEP,
• d'inviter les patients à retrouver confiance et fierté dans leur corps en pratiquant une activité physique dans un cadre solidaire,

• de contribuer à ces objectifs dans un cadre festif,
• de collecter des fonds au profit de la Fondation ARSEP et donc de la recherche sur la sclérose en plaques.


Qui participe ? 
Tout le monde peut participer, atteint ou non par la sclérose en plaques. La solidarité s’exprimera également dans la constitution de duos (SEP et non SEP), de relais, d’équipes de supporters etc.
Il n’est pas nécessaire d’être un athlète. De plus, les rendez-vous proposent souvent des formules pour tous niveaux .



Vous reconnaitrez les participants inscrits sous la marque Solidaires En Peloton spar ils portent le T-shirt fushia ou turquoise qu'ils portent.


Portrait de Bernard
 
Bernard Gentric est un battant et un homme de défis. Ancien marathonien, lorsqu'en 1995, sa route a croisé cette maladie sournoise et potentiellement invalidante qu’est la sclérose en plaques, il a décidé de lui faire face, sans la défier, mais en luttant avec elle, même à armes inégales.
A chaque avancée de la maladie, il a répondu par des efforts de plus en plus importants pour chercher à avoir toujours une foulée d’avance …
En 2006, la maladie avait gagné du terrain, il marchait avec une canne, difficilement, et courait péniblement quelques centaine de mètres. Un traitement lourd, mais efficace, lui a redonné espoir. Sa combattivité a été décuplée. Il s’est remis à courir, ne s’est pas laissé arrêter par ses nombreuses chutes. Accompagné par son neurologue, son médecin et son kiné,  il a progressivement augmenté la distance et réduit le nombre des chutes.
Devant le succès de ses efforts, il a décidé de témoigner et de partager ce défi individuel pour en faire un défi collectif, un espoir et une promesse. Sa lutte à lui, ce sera désormais SEP (Solidaires En Peloton) contre SEP (Sclérose En Plaques).
La marque Solidaires En Peloton, qu’il a créée en 2010 est désormais portée par la Fondation ARSEP qui l'accompagne dans sa promotion et son développement.
Le principe est simple : soit  organiser des manifestations sportives en propre dont la totalité des bénéfices est reversée à la Fondation ARSEP, soit s’associer à une organisation existante qui accepte de soutenir la marque « Solidaires En Peloton » en reversant une partie du montant des inscriptions au profit de la recherche sur la sclérose en plaques.
C’est aussi l’occasion, par la présence d’un stand ARSEP/Solidaires En Peloton, d’informer et de sensibiliser sur la maladie qui touche 80 000 personnes en France, majoritairement de jeunes adultes de moins de 30 ans et plus particulièrement des femmes.