mercredi 3 septembre 2014

Le vice président de la Fondation ARSEP mouille le maillot pour la recherche

Dans moins de 15 jours, le 13 septembre 2014 à Villenave d’Ornon (33), Bernard Gentric, vice président de la Fondation et créateur de la marque sportive Solidaires En Peloton, courra 6 heures pour la recherche sur la sclérose en plaques.
Pourquoi ce défi ? Certainement pas pour rechercher la performance et encore moins l’exploit. Relever ce défi, c’est simplement exprimer plus fort encore la promesse, portée par Solidaires En Peloton, de vaincre ensemble la sclérose en plaques.
C’est le souhait de le partager avec toutes les personnes touchées par la SEP pour leur dire son respect pour leur combat, sa sympathie et sa solidarité, avec une pensée particulière pour les enfants atteints par la maladie.
Mais c’est également partager la force d’une conviction : l’activité physique, chacun selon ses moyens et ses envies et malgré les difficultés générées par la maladie, souvent importantes, est un moyen privilégié pour lutter contre la maladie.
A travers cette expérience, à la fois courir avec et contre la maladie, il s’efforcera régulièrement de donner une visibilité humaine et concrète sur ce que les malades vivent au quotidien, notamment dans le cadre d’un effort physique, quel qu’il soit. Cette aventure n’a en effet de sens que partagée.
Ce défi au profit de la recherche sur la sclérose en plaques, il vous invite à le soutenir en faisant un don sur : 
http://www.helloasso.com/utilisateurs/bernard-gentric-585092/collectes/courir-6-heures-pour-la-recherche-sur-la-sclerose-en-plaques
Il ouvre une année de défis sportifs portés par Solidaires En peloton au profit de la Fondation ARSEP. Le pari : au moins un défi sportif par mois relevé par nos amis de Solidaires En peloton et un projet plus collectif pour la semaine mondiale de la sclérose en plaques en mai 2015.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire