lundi 15 septembre 2014

                               6 h de Villenave d’Ornon J+1 et fin... provisoire

Les mollets un peu (beaucoup) durs mais la satisfaction d’avoir rempli un contrat moral : témoigner pour mes ami(e)s sepien(e)s sur ce que l’activité physique peut apporter dans le combat contre la maladie, avoir fait partager à d’autres qui connaissent moins ou pas du tout le sujet sur ce que peut être la vie quotidienne avec cette sournoise compagne. J’espère aussi avoir entretenu l’espoir que la vie continue et qu’elle peut être remplie de moments forts à vivre intensément
Il y a un peu plus de 6 ans, le résultat des tests et évaluations quelques semaines après une nouvelle paralysie des membres inférieurs évaluait mon périmètre de marche à 300m. Aujourd’hui ces 6 heures ce samedi à Villenave d’Ornon ont validé mon interprétation de ce constat : ce n’était effectivement qu’un constat, qu’un instantané figé, trop figé mais surtout pas irréversible.
Hier j’en ai obtenu la confirmation après 6h et 40,3 km. Il n’y a là rien d’exceptionnel, ni exploit, ni performance. Juste le sentiment de vivre fort, d’être maître de mon corps, de lui imposer mes choix et mes décisions malgré sa rébellion pendant la course, les crampes violentes dues à la chaleur (entre 27 et 30° pendant toute l'épreuve), la spasticité acharnée 'due à la maladie) et l’équilibre parfois précaire. Il n’a pas cédé (mon corps) et la sournoise a reconnu avoir perdu cette manche là.

Qu’elle sache qu’il y en aura d’autres. Qu’elle sache que nous allons être de plus en plus nombreux à la traquer. Qu’elle sache qu’elle finira par céder face à notre énergie et à notre détermination.
Diffusez, exportez, colportez ce message auprès des patients bien sûr, mais aussi (surtout ?) auprès de leur entourage. Comprenez-les, accompagnez-les, soutenez-les. Il ne suffit pas de leur dire « y a qu’à ». Parce que c’est compliqué pour eux, vous leur êtes indispensables.



Je passe le relais à mes ami(e)s. Gérard Denomme sur les chemins de Compostelle, Marie Godart aux 10 km de St Sornin (17) le 19 Octobre, à Marcel Mars Cable et Patrick Gadat sur les 100 km de Millau. Suivez-les, encouragez-les, soutenez-les.
Et maintenant à vous de jouer pour entretenir le fil rouge de nos défis sportifs comme une ligne de vie.
Solidairement vôtre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire