vendredi 12 août 2011

SEP et sport

L’activité physique ne se résume pas à la seule pratique sportive en compétition ou de loisir. Elle comprend tous les mouvements effectués dans la vie quotidienne.

L’activité physique est indispensable pour l’organisme, c’est un facteur de bien-être qui contribue à une bonne hygiène de vie et optimise la qualité de vie. Aussi, quelle que soit votre situation, il est nécessaire de lutter contre la sédentarité.
L’activité physique n’engendre pas de poussée ou de dégradation de la maladie. De plus, elle agit efficacement sur de nombreux symptômes présents dans la sclérose en plaques : amélioration de l’équilibre, du bien-être général, du transit intestinal, optimisation des capacités musculaires, lutte contre la fatigue.

Premier principe : Si vous pratiquez déjà un sport continuez ! Avec une vigilance particulière : un suivi médical est nécessaire. Ne pas forcer ! L’activité physique  doit être modérée et régulière et il faut favoriser les activités d’endurance : marche, randonnée, jogging, natation, aquagym…

Votre corps a besoin de repos… mais pas trop !
Se reposer est différent d’aller s’allonger. Vous pouvez par exemple réaliser certaines tâches de la vie quotidienne en position assise plutôt que debout. Vous pouvez aussi faire des pauses régulièrement de 5 à 10 minutes toutes les heures et demie.

La pratique d’une activité physique qu’elle soit de loisir ou sportive est une organisation entre la pratique (les activités de la vie quotidienne, votre activité physique) et le repos que vous vous accordez.

M.A. Guyot
Professeur d’Activité Physique Adaptée à l’hôpital de Lomme (59)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire